La méthode Mental'O : la "question" des intelligences multiples

Je vous propose à travers plusieurs articles accessibles de comprendre la méthode Mental'O dont le but est d'aider les lycéens, les étudiants ou collégiens à trouver la voie d'orientation qui leur correspond. L'esprit de ces différents articles sera de vulgariser au maximum afin de rendre l'information simple sans rentrer dans les grandes théories. L'accompagnement chez Mental'O se déroule en plusieurs entretiens et il y a également un temps pour répondre à des questionnaires. Dans cet article, je souhaiterai revenir sur le questionnaire concernant les intelligences multiples que je fais passer systématiquement aux jeunes.. Ce questionnaire est un des outils clés pour comprendre quelles sont les formes d'intelligences préférentielles utilisées par les jeunes dans une situation donnée (dans le cadre scolaire mais aussi dans le cadre de la vie de tous les jours). Cette théorie des intelligences multiples a été introduite par Howard Gardner en 1983 et suggère qu'il existe plusieurs formes d'intelligence chez les individus. Le système scolaire valorise aujourd'hui principalement l'intelligence verbale (capacité à s'exprimer clairement tant à l'oral qu'à l'écrit) et logico-mathématique (savoir manipuler les nombres et les problèmes logiques). Ces deux formes d'intelligences sont des fondamentaux à acquérir pour les jeunes, personne ne le contestera. Néanmoins H. Gardner fait remarquer que d'autres formes d'intelligence existent et qu'il est important d'en avoir conscience car cela a un impact considérable sur le développement de soi et par ricochet sur son estime de soi. Quelles sont ces différentes formes d'intelligences ?

 

En complément des deux formes d'intelligence vu ci-dessus, il y a :

- l'intelligence spatiale : capacité de trouver son chemin dans un environnement donné et aussi d'être capable de créer une image mentale en plusieurs dimensions (exemples métiers : désigner, architecte)

- l'intelligence intra - personnelle : capacité d'introspection permettant d'avoir une image fidèle de soi même et de se comprendre (psychologue, consultant)

- l'intelligence interpersonnelle c'est la capacité à bien communiquer avec les autres, savoir s'adapter à différents types d'individus et de les comprendre (manager, enseignant)

- l'intelligence kinesthésique c'est la capacité à utiliser son corps pour exprimer une idée, une émotion ou un sentiment (artisan, danseur, chirurgien, chorégraphe)

- l'intelligence musicale c'est la capacité à percevoir des rythmes et mélodies et savoir aussi en créer (exemples : musicien, compositeur, ingénieur du son)

- l'intelligence naturaliste c'est la capacité à comprendre l'environnement dans lequel on vit et être sensible à l'ensemble des espèces vivantes (botanistes, zoologistes, vétérinaire, garde forestier). 

 

Les exemples de métiers sont bien entendu donnés à titre d'exemple. Chacun d'entre-nous dispose de l'ensemble de ces formes d'intelligences mais elles sont développées de manière différente. Dans le cadre d'un choix d'orientation scolaire, il est primordial de connaître ses formes d'intelligences préférentielles afin d'identifier vers quel métier s'orienter ou repérer ses axes d'amélioration pour aller vers le métier qui nous plaît. Par exemple, un lycéen qui veut s'orienter vers du désign aura intérêt à avoir un minimum d'intelligence spatiale. De la même manière, un lycéen qui veut faire du commerce devra avoir un minimum d'intelligence interpersonnelle. Le savoir faire et le savoir être de l'être humain sont la combinaison de ces différentes formes d'intelligence donc pour le jeune cela lui permet de repérer si ses formes d'intelligences sont bien en adéquation avec son projet de métier / secteur d'activité. Chez Mental'O, notre conviction est que chacun, quel que soit son profil, trouvera sa voie d'orientation, celle qui lui correspond, et que chacun d'entre-nous a un talent. Encore faut-il connaître ses talents ? Ce questionnaire sur les intelligences multiples permet cette prise de conscience c'est pourquoi il est un pilier de notre méthode.

Le choix d'utiliser le terme "questionnaire" est bien volontaire. Ce n'est pas un test comme le QI, il s'agit bien d'une auto-évaluation faîte par le lycéen. D'ailleurs, dans le bilan écrit  remis à la fin de l'accompagnement les résultats de ce questionnaire sont représentés sous la forme d'histogrammes plus ou moins haut sans score. Ces résultats ne sont pas stables c'est à dire qu'ils peuvent évoluer dans le temps selon les expériences de vie. Cette idée d'évolution est importante car le choix d'orientation peut donc se faire en ayant conscience qu'il faudra travailler telle forme d'intelligence (ou capacité). La valeur ajoutée se situe bien sur le fait de le savoir et souligne l'importance de bien se connaître avant de s'orienter. Enfin, l'expérience de mes accompagnements montrent que les jeunes sont rarement surpris par les résultats....juste ils n'avaient pas toujours conscience de certaines capacités ou ne savaient pas mettre un nom dessus.


Alors que pensez - vous de cette théorie ? Je serai ravi d'échanger sur ce sujet avec vous.

 

Laurent Le Provost

Mental'O

Conseil en orientation scolaire 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0